Teaser Tuesdays #14

Publié le par Le Chat'

Teaser-Tuesdays

 

Teaser Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire mis en place par MizB de Should Be Reading. N’importe qui peut participer ! Il suffit de faire ce qui suit :

 

  • Prenez votre lecture actuelle 
  • Ouvrez une page au hasard 
  • Partagez deux phrases de cette page. 
  • Attention à ne pas inclure de spoilers, ne pas trop donner d’information sur l’avancé du livre, pour ne pas le dire aux futurs lecteurs. 
  • Indiquez le titre et le nom de l’auteur afin que l’on sache de quel livre, les extraits sont tirés

 

King-kong-theorie 2 "J'écris donc d'ici, de chez les invendues, les tordues, celles qui ont le crâ,e rasé, celles qui ne savent pas s'habiller, celles qui ont peur de puer, celles qui ont les chicots pourris, celles qui ne savent pas s'y prendrent, celle à qui les hommes ne font pas de cadeau, celle qui baiseraient avec n'importe qui voulant bien d'elles, les grosses putes, les petites salopes, les femmes à chattes toujours sèche, celles qui ont des gros bides, celles qui voudraient être des hommes, celles qui se prennent pour des hommes, celles qui rêvent de faire hardeuses, celles qui n'ne ont rien à foutre des mecs mais que leurs copines intéressent, celles qui ont un gros cul, celles qui int les poils drus et bien noirs et qui ne vont pas se faire épiler, les femmes brutales, bryantes, celles qui cassent tout sur leur passage, celle qui n'aiment pas les parfumeries, celles qui se mettent du rouge trop rouge, celles qui sont trop mal foutues pour pouvoir se saper comme des chaudasses mais qui en crèvent d'envie,  celles qui veulent porter des fringues d'hommes et la barbe dans la rue, celles qui veulent tout montrer, celles qu'on enferme pour les mattre, celles qui font peur, celles qui font pitié, celles qui font pas envie, celles qui ont la peau flasque, des rides plein la face, celles qui rêvent de se faire lifter, liposucer, péter le nez pour le refaire mais qui n'ont pas l'argent pour le faire, celles qui ne ressemblent plus à rien, celles qui ne comptent que sur elle-même pour se protéger, celle qui ne savent pas être rassurantes, celles qui s'en foutent de leurs enfants, celles qui aiment boire juqusqu'à se vautrer par terre dans les bars, celles qui ne savent pas se tenir; aussi bien dans la foulée que pour les hommes qui n'ont pas envie d'être protecteurs, ceux qui voudraient l'être mais ne savent pas s'y prendre, ceux qui ne savent pas se batter, ceus qui chialent volontiers, ceux qui ne sont pas ambitieux, ne compétitifs, ni bien membrés, ni agressifs, ceux qui sont craintifs, timides, vulnérables, ceux qui préfèreraient s'occuper de la maison plutôt que d'aller travailler, ceux qui sont délicats, cahves, trop pauvres pour plaure, ceux qui ont envie de se faire mettre, ceux qui ne veulent pas qu'on compte sur eux, ceus qui ont peur tout seuls le soir.

Parce que l'idéal de la femme blanche, séduisante mais pas pute, bien mariée mais pas effacée, travaillant mais pas trop, pour ne pas écraser son homme, mince mais pas névrosée par la nourriture, restant indéfiniment jeune sans se faire défigurer par les chirurgiens de l'esthétique, maman épanouie mais pas accaparée par les couches et les devoirs d'école, bonne maîtresse de maison mais pas bonniche traditionnelle, cultivée mais moins qu'un homme, cette femme blanche heurese qu'on nous brandit tout le temps sous le nez, celle à laquelle on devrait faire l'effort de ressembler, à part qu'elle a l'air de beaucop s'emmerder pour pas grand-chose, de toute façon je ne l'ai jamais croisée, nulle part. Je crois bien qu'elle n'existe pas."

 

Un looooonh extrait tiré de King Kong Théorie de Virginie Despentes. 

 

signature 1

Publié dans Teaser Tuesdays

Commenter cet article